Dire au fil du temps que nous ne savons pas le sens d'une parole ou du mot et que nous nageons dans de grandes confusions les uns avec les autres.  J'entends, il a une parole, ou il n'a pas de parole...qu'est-ce à dire?Il promet de venir, mais il n'est pas là, on ne peut compter sur elle ou sur lui.  L'incohérence épouse souvent notre cerveau et cela serait relié à quelle zone?  Je me suis souvent posée ces questions suite aux démissions des uns ou des autres dans nos associations ou en faisant face à mes propres divorces ou en écoutant les récits de ces milliers de promesses non tenues, qu'elles soient affectives, professionnelles ou spirituelles.  D'où vient cette difficulté à tenir ses engagements, ses promesses, juste tenir parole? Par définitiopn dans sa symbolique, la Parole est reliée au Père, à la structure, à la colonne vertébrale....elle est aussi le choix ou le pas du rôle ou de notre place. Il se peut ,que nous passions  notre très court destin terrestre à rencontrer notre destin et même si nous le rencontrons, nous sommes si éloignés de notre MOI que nous aurons peur d'y faire face et de nous engager, alors nous fuirons, nous changerons de conjoint ou de conjointe ,de lieu ou d'objectif: il ou elle est instable ou aujourd'hui il ou elle est bi-polaire. Tenir parole ou avoir une parole suppose une connaissance quasi totale de ses fonctionnements, de ses rythmes et de ses désirs et aussi de la connaissance d'une voie spirituelle, car si ,nous nions cette partie de nous...nous ne reconnaissons pas notre énergie originelle, celle d'où nous sommes issus depuis des milliards d'années et qui circule dans nos veines en poussant notre âme à s'unifier. Tant que nous ne nous connaissons pas, nous sommes le jeu de nos émotions et sous ce joug , nous perdons le sens du mot.  Et de notre parole.  Alors que se passe-t-il?  Mille et un prétextes pour ne pas faire face à la situation et se crée entre nous humains un malentendu, une incommunicabilité qui peut nous pousser à des actes non voulus mais inconsciemment dictés par la trahison de notre manque de discernement.  Je donne une belle conférence à Forum 104 devant un public ému et désireux de me retrouver.  Nait un espoir, celui de poursuivre la transmission d'un enseignement spirituel transmis par télépathie et guidant nos âmes dans un équilibre entre le ciel et la terre. Mais la direction n'a pas de parole(elle avait promis de me reprogrammer) et ne tient pas compte de la demande de son public: mes sources sont l'AMOUR et l'écoute de l'évangile.  Je ne suis pas théologienne, non je pratique l'aventure du jour le jour où si tu te donnes nait le miracle de l'espoir et d'une humanité fraternelle. Mais ceux qui ont besoin de la structure de l'institution pour exister  ne savent pas discerner le vrai du faux et leur parole a trop souvent comme fondement l'humeur de la peur.  Cette peur les uns des autres nous englue et nous rend avares et mesquins...et quand tu ne corresponds pas à l'image du clan ou d'un clan, il n'y a que le rejet comme invitation par ceux ou celles qui ont le pouvoir. Alors mieux vaudrait tourner ta langue sept fois dans ta bouche plutôt que de proférer un mensonge. Ou une promesse que tu ne tiens pas. Car un mensonge c'est un aigle en toi, voleur de ton âme, et violé par sa propre impuissance à donner vérité et conscience à son mot.  Le messager du mal, le juge, le ténébreux triomphe de ta Vie et ainsi se déclenchent nos guerres individuelles et planétaires.L''Amour inconditionnel de notre condition humaine a besoin de retrouver son sens et le pas à pas d'une parole incarnée.Parole incarnée, parole de vie, parole d'amour, je respire car mon coeur est ouvert et ma table t'accueille...