Je suis depuis quarante neuf années dans cette Voie initiatique Taoïste et Christique, où je fus guidée d'Altéa en Espagne vers Alma au  Lac Saint-Jean.Cette rencontre du douze novembre mil neuf cent soixante quatorze, soit celle d'André, a changé le cours de mon destin, le réorientant  vers son origine divine. Depuis cet instant je pense que si nous écoutons notre intuition,et suivons sa proposition, notre mission terrestre se définit.  Que nous soyons jardinier, employé--e de maison, chef d'état, prêtre ou artiste....ne réunissons-nous pas en nous-mêmes la multiplicité des possibles terrestres et notre grande difficulté n'est-elle pas de choisir ou de donner un sens à notre choix? En nous reliant à notre origine divine en Conscience.

Aujourd'hui j'ai le désir de vous partager quelques pas de ce vécu.  De ce récit où je relate notre vécu de couple. 

Livre qui je l'espère verra le jour sous les auspices d'un éditeur bienveillant et que par ce blog je sollicite.

Nous sommes dans les années 1976 ou 77.  Le téléphone sonne:

"Mon père a une sclérose en plaques".

Dans notre maison de la Motte d'Aigues, dans le Vaucluse,il est une heure moins le quart du matin. La voix de ta fille dans le téléphone. Je n'ai pas demandé ni où tu es, ni comment cela s'est passé.
J'ai mon corps qui me fait mal, le mal de l'homme que j'aime et qui ne sait pas qu'il fait mal en ne me parlant pas ce jour là.

Entre nous sur la terre nous ne nous parlons pas.

L'Amour du Ciel m'inonde.
Je prie. L'Amour.  Ensemble nous pénétrons dans les blessures du coeur de notre mère la terre.

L'autre corps,celui de Son amour n'est pas le Mal,
il est Sa vie, et dans Sa Vie le Mal n'est pas.

Là est mon apprentissage sur notre terre, t'accompagner dans mes cellules."

J'ai désiré partager les premières lignes de mon voyage initiatique et vous les communiquer. Je raconte dans ce récit autobiographique ce chemin où la patience est une tapisserie que les ans tissent et fécondent nourrisant la terre de ses palpitations aimantes pour nous apprendre à aimer....Nous avons à soigner les plaies d'un passé humain doloureux, basé sur des rapports de force et non de don et de partage, tant collectivement qu'individuellement.

Garder l'espoir d'une alliance entre nous terriens et entre nos aînés spirituels qui guident nos pas vers une réconciliation des énergies terrestres manipulatrices qui nous emprisonnent.

Accueillir chaque différence humaine et lui tendre la main d'un Amour à partager ici et maintenant.

Et chanter avec Brassens:

Elle est à toi cette chanson
Toi l'auvergnat qui sans-façon
M'as donné quatre bouts de bois
Quand dans ma vie il faisait froid

Elle est à toi cette chanson
Toi l'hôtesse qui sans-facon
M'as donné quatre bouts de pain
Quand dans ma vie il faisait faim

Toi l'hôtesse quand tu mourras
Quand le croque-mort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au Père Éternel

Avoir une foi absolue en notre pouvoir divin et oser le témoigner et le vivre...

En cette fin d'année prenons nous dans les bras et soyons entre nous attentifs les uns aux autres et que la Joie nous inonde...vers un ici et maintenant où notre imaginaire improvise notre quotidien...

2024.......A Inventer...... A Créer......A cultiver en soi et en autrui le bonheur!

Marie-France O'Leary