13 novembre 2017

une route, des routes, la route.....

Cela a débuté très jeune à Montréal, il n'y avait pas ces immenses constructions-buldings des temps modernes rue Sainte-Catherine ou Boulevard Dorchester,devant lequel le regard cherche le sens de son individualité, des parcs nous accueillaient et nous jouions au baseball ou l'hiver aux solos de la lune, patinant sous les étoiles, la route de l'insouciance au son d'une valse de Strauss sur la patinoire du parc de mon quartier....  Silencieuse, il faisait nuit et les rues tranquilles et dans la ville, la poésie des chercheurs... [Lire la suite]
Posté par MF Oleary à 10:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]